Comment Facebook s’est debrouille afin que vous ne le quittiez pas

Pris au piege

Partager l’article via Twitter

Notre scandale Facebook/Cambridge Analytica vous a donne l’envie d’abandonner votre compte Facebook ? Sachez que J’ai mise en ?uvre de cette decision risque d’etre semee d’embuches.

Cette fois, c’est decide. Le scandale Cambridge Analytica vous a convaincu : vous allez quitter Facebook, la plateforme ne vous prendra plus jamais ces donnees. Vous etes persuade qu’en partir vous permettra de revoir la lumiere du jour et qui sait, peut-etre, d’embrasser les parents ? Neanmoins, pour realiser ces perspectives plus charmantes nos unes que des autres, il faut savoir une chose : supprimer son compte Facebook est un veritable parcours du combattant.

Comme on prepare votre long week-end, il faudra que vous revisiez la liste de choses a faire avant ce commencement du reseau social. D’abord, pensez a recuperer l’ensemble des donnees que vous avez partagees sur Facebook. Pour ce qui, allez dans “Parametres > General >Telecharger une copie de vos donnees Facebook”, au bas de la page. Attention : les photos et les videos postees avec ces amis ne sont jamais dans le fichier.

Apres avoir ete terrifie par le nombre de informations amassees au fil des annees par la plateforme, de votre journal d’appel si vous etes possesseur d’un Android, a votre localisation, vous pourrez enfin partir l’esprit rassure. Deux options seront aussi a ce disposition : desactiver ce compte ou le supprimer totalement.

Supprimer ou desactiver, on doit acheter

Au premier cas, le chemin est assez simple : “Parametres > Gerer le compte > Modifier > Desactiver la compte”. Une liste de les amis nos plus amis, calculee avec l’algorithme Facebook, apparaitra aussi a votre moment-la : le reseau souhaite vous faire regretter de des abandonner ici. Une fois la prise en etau emotionnelle depassee, vous pourrez desactiver votre compte. Votre nom et votre photo sont supprimes de “la plupart des contenus que vous avez partages”. Il restera toutefois possible de retrouver la nom en listes de vos amis, ainsi que les messages que vous avez echanges. Et surtout, la compte n’aura moyennement disparu puisqu’il sera retabli des que vous vous reconnecterez, qu’importe la longueur de ce absence. En pertinent : vos precisions seront juste en veille.

Si vous souhaitez completement disparaitre d’une plateforme, il faudra donc oublier votre compte. Et la, surprise : il n’y a aucune possibilite d’acceder a la page de suppression via les laternatives offertes par le reseau social. Celle-ci reste uniquement accessible via une page exterieure, qui se trouve. ICI. En remplissant votre formulaire, vous desactiverez et supprimerez definitivement votre compte avec effet sous 14 temps, si vous ne vous reconnectez nullement d’ici la. Le retour en arriere n’est aussi plus possible : si vous souhaitez repasser dans Facebook, il vous faudra recommencer a zero et vous reinscrire. Ca ne signifie neanmoins nullement que ces precisions seront supprimees dans votre delai des fichiers en plateforme. Selon Facebook, “jusqu’a 90 semaines peuvent etre necessaires a partir du debut du processus de suppression Afin de oublier tout ce que vous avez publie, comme vos photos, statuts ou autres informations stockees en systemes de sauvegarde”.

Au revoir Instagram, Whatsapp.

Ces fatidiques trois mois depasses, vous etes plus leger, enfin deleste de votre compte ainsi que son utilisation discutable de ces informations. Pourtant, les difficultes ne font que commencer. Pour etre completement independant du reseau social, il faut aussi clore les autres applications qu’il detient. Au revoir, donc, la messagerie Messenger – qui est dependante de ce compte Facebook puis de votre numero de telephone – https://besthookupwebsites.org/fr/applications-de-rencontre/ et au revoir Whatsapp, rachetee avec le groupe en 2014. Adieu egalement a Instagram, n’en deplaise au milliardaire Elon Musk qui, apres avoir supprime les pages Facebook de l’ensemble de ses entreprises Tesla et Space X et s’en etre vante dans Twitter, a refuse d’appliquer le meme traitement a l’application de photos. Celle-ci a pourtant ete rachetee par le groupe de Mark Zuckerberg en 2012.

Si vous parvenez a vous passer d’elles, d’autres embuches promettent de se dresser concernant votre route car les tentacules du reseau social s’etendent bien au-dela de Facebook.com. Elles se cachent dans certaines URL et permettent a la plateforme de vous suivre concernant des e-boutiques n’ayant a priori aucun lien avec l’entreprise. La liste complete de l’ensemble de ces adresses fut reperee par Quartz et amassee par un groupe de developpeurs sur le website GitHub : il y en a pres de 1.500 ! Pour mettre votre terme a ce relation tumultueuse avec le reseau social, vous devez donc bloquer chacune d’entre elles.

Deixe uma resposta

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *